Tokyo Vice – Jake Adelstein

couv_tokyo_vice-1430329517

    Tokyo Vice, c’est l’histoire du seul journaliste étranger (américain) à avoir intégré la rédaction du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Jake Adelstein va couvrir durant les années 1990/2000 les faits divers les plus importants du pays : prostitution, yakuzas, meurtres, chantages… Nous sommes littérairement plongés dans la partie sombre du Japon. De plus, Jake nous met au parfum des astuces et procédés utilisés pour obtenir le scoop de l’année. Être journaliste au Japon, c’est se donner entièrement et à plein temps : visite de courtoisie le soir chez les flics, soirées à traîner parmi les clubs à hôtesses, prendre le thé avec le chef yakuza du coin etc. Certaines enquêtes pouvant prendre des mois voire des années avant d’arriver à leur conclusion et d’être publiées.

      Ce récit se lit comme un véritable polar où nous découvrons avec fascination cette face méconnue du Japon. Le fait que Jake ne soit pas japonais lui permet de ne pas éluder certaines pratiques qui pourraient être « mal vues » et de nous expliquer au mieux les tenants et aboutissants des situations auxquelles il est confronté. S’il peut arriver à l’auteur de critiquer certains aspects, c’est toujours par rapport à un  « bon sens » humain et non par puritanisme américain. Un des éléments les plus importants du livre est certainement la description de l’organisation des yakuzas. Leur véritable place dans la société, comment ils fonctionnent, pourquoi ils sont si puissants, l’adulation même qu’ils peuvent provoquer chez une partie de la population. Ce ne sont pas de simples criminels, mais une société parallèle dans laquelle l’honneur et la loyauté n’effacent pas pour autant les crimes perpétrés. Mais ne vous y trompez pas, il n’est pas question que de yakuzas car il n’est pas nécessaire d’en être un pour commettre l’irréparable.

 Ce récit à tout pour devenir un livre culte, ne passez pas à côté !

 

Tokyo Vice de Jake Adelstein, éditions Marchaly (2016), 475 pages, 21€.

Tatiana, petit chat-libraire à Paris.

14256625_10209391661685091_713500791_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s