Parce qu’on peut être ET un warrior ET un danseur

Après mon article, fin décembre, qui semble avoir plu sur les livres jeunesse « féminins » qui changent, qui font évoluer les mentalités, voilà son pendant masculin. Dans le même esprit, qui me fait dire que l’on peut être ET une princesse ET une warrior, cette fois j’ai dans l’idée de vous proposer des albums qui disent aux garçons (et aux filles) : vous pouvez être de fiers chevaliers mais avoir peur du noir / aimer la danse ou jouer avec des poupées.

Encore une fois, ce sont des albums drôles, pleins de tendresse, avec des histoires qui enchanteront garçons, filles, petits et grands. Des albums que je conseille avec plaisir, que j’aime retrouver dans les rayonnages des autres librairies et qu’aujourd’hui, je vous présente pour mon plus grand plaisir (et le votre, j’espère).

51y3th59ojlIl était une fois… un homme extraordinairement fort qui travaillait dans un cirque. Tout le monde était impressionné par sa force mais, ça le laissait de glace parce que ce n’était pas ce qu’il préférait chez lui. En effet, il avait un secret… loin de ses représentations, il tricote. Un jour, deux de ses collègues le découvrent et décident de l’afficher au grand jour devant tous les membres de sa troupe. Un beau livre pour les plus jeunes, très coloré qui dit « on s’en fiche de ce que vous aimez tant que vous l’aimez réellement ». Un message très positif, pour permettre aux plus jeunes de passer outre les occupations genrées qu’on voudraient leur imposer.

Hector, l’homme extraordinairement fort de Magali Le Huche, Didier Jeunesse (2008), 12,90€.

51geqxbs1vlIl était une fois… un chevalier fou amoureux d’une princesse mais il n’osait pas aller la voir certaines fois. Sans comprendre pourquoi, la princesse s’impatientait et le pauvre chevalier perdait espoir de la voir un jour mais c’était difficile pour lui de la rejoindre… parce qu’il avait peur du noir. Un jour, il décida de passer outre sa peur pour enfin la rencontrer… Un ouvrage pas bien grand, ni bien épais qui permet, à travers une histoire de prince et princesse, de dé-dramatiser la peur du noir, normale pour les enfants mais souvent mal vu chez les garçons. Un livre qui dit « Avoir peur du noir est humain, ce n’est pas grave » aussi bien aux filles qu’aux garçons.

Le chevalier qui avait peur du noir de Barbara Shook-Hazen et Tony Ross, L’Ecole des Loisirs (1998), 5€.

61v7npo4dllIl était une fois… un petit garçon très actif, fatiguant ses parents. Pour tenter de le canaliser, il l’envoyèrent au cours de danse classique de Mme Ivanova, la meilleure idée de leur vie peut-être. Il y fit des ravages mais ses parents commencèrent à s’inquiéter de l’avis des voisins et voulurent lui faire arrêter. Au cours suivant, il fit des pirouettes et des pirouettes et des pirouettes puis… s’envola jusqu’au plafond. Je vous laisse découvrir la suite, qui m’a fait rire et m’a émue aussi. Plus qu’un prise de conscience de l’enfant, c’est celle des parents qui est intéressante dans cet album. Peu de texte mais de belles illustrations qui en racontent bien assez.

Vive la danse ! de Didier Levy et Magali le Huche, Sarbacane (2016), 14,90€.

Une petite bibliographie pour vous permettre de piocher d’autres idées de lecture :
Le petit garçon qui aimait le rose de Jeanne Taboni Misérazzi et Raphaëlle Laborde, Des Ronds dans l’O (2011), 12,50€.
Un petit roi ne pleure pas de Béatrice Deru-Renard et Edith, L’Ecole des Loisirs (2003), 11,20€.
Quand j’avais peur du noir de Mireille d’Allancé, L’Ecole des Loisirs (2005), 5€.
Raoul Taffin chevalier de Gérald Moncomble et Frédéric Pillot, Milan (2013), 12,50€.
Charles le timide de Rosemary Wells, L’Ecole des Loisirs (1989), 5€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s