L’Épouvanteur – Joseph Delaney

Aujourd’hui je vais vous parler d’une saga de 13 tomes : L’Épouvanteur.

Nous suivons Thomas Ward, septième fils d’un septième fils. Cette caractéristique fait de lui la personne idéale pour combattre l’Obscur. En effet, cette particularité lui permet de sentir, percevoir ou voir des choses invisibles aux autres. Mais avant de faire face aux sorcières, gobelins et autres créatures, il va devoir être formé. Il va devenir l’apprenti de l’Épouvanteur John Gregory.

Ainsi débute sa nouvelle vie entre aventure, apprentissage et mystère.

Sans titre

J’ai découvert cette série à mon arrivée à la librairie. Ce qui m’a tout de suite attirée, ce sont ces magnifiques couvertures avec cet effet de vieux grimoire et ses ombres dorées. Le rendu est super classe ! Bravo aux maquettistes !
En ce qui concerne l’histoire : J’adore tout simplement. Les personnages sont attachants. On les voit grandir, évoluer et gagner en maturité. La relation entre maître et apprenti est vraiment bien exploitée. On sent la confiance grandir entre les deux.
On a également les personnages d’Alice et de Grimalkin. Alice est une jeune sorcière n’ayant pas encore choisit son camp et Grimalkin une sorcière, qui selon le code de l’Épouvanteur, est du côté du mal mais qui deviendra une alliée de Tom. Ces personnages posent la question du bien et du mal et rendent le récit moins manichéen.
L’auteur sème des détails et indices au fil des tomes. En effet, on rencontre des personnages qui auront leurs importances. Au fur et à mesure que la saga avance, un méchant devient récurrent : le Malin appelé aussi Satan. On a un fil rouge qui est l’apprentissage de Tom, ses choix et l’importance qu’ils vont avoir.

Ce que j’apprécie ce sont les personnages qu’on découvre tout au long de l’histoire, qu’ils soient principaux ou secondaires. Ils ont leur importance et tout est lié.

La série est terminée et compte 13 tomes. L’auteur a complété son oeuvre avec une trilogie base sur la vie d’épouvanteur de Tom Ward. Malheureusement, elle n’existe qu’en version anglaise, sous le nom de « The starblade chronicle » (« Chroniques de l’épée étoile »).

Cette saga, est pour moi une des meilleures découvertes, depuis la fin d’Harry Potter.

Surtout à ne pas lire la nuit !

L’Épouvanteur, vol 1 : L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney, Bayard Jeunesse, 2010, 275p,  14.90€.

Raccoon Pam-Pam , la libraire masquée.

14439015_788473047922961_175125701_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s