Fabien Toulmé et le temps qu’il nous reste à vivre

Baudouin est en passe de devenir ce qu’on appelle communément “un vieux garçon”. Il est célibataire, vit avec son chat, travaille dans une entreprise qui le débecte et a abandonné tous ses rêves de devenir un jour musicien professionnel. Pour lui sa seule porte de sortie, c’est la retraite. Il l’attend tellement que, caché dans le tiroir de son bureau, une machine décompte les jours qui lui restent à tenir. Son quotidien est chamboulé par une terrible annonce : il apprend qu’atteint d’un cancer foudroyant, il ne vivra jamais son rêve de tranquillité. C’est la que commence la seconde vie de Baudouin.

Poussé par son frère aîné, un baroudeur séduisant toujours rendu aux quatre coins du monde, notre protagoniste va se laisser convaincre de vivre tout ce qui lui tient à cœur avant de partir. Première étape : ils embarquent ensemble pour l’Afrique.

deuxViesDeBaudouin

Fabien Toulmé est un auteur français d’une trentaine d’années. Après un début de carrière dans le génie civil et l’urbanisme qui l’emmène aux quatre coins du monde, il décide en 2008 de se consacrer à la bande dessinée. Il travaille pour différents magasines, dont Psikopat, et participent à plusieurs collectifs (Les autres gens, Vivre Dessous, l’Atelier Mastodonte… ). En 2014, il sort sa première bande-dessinée chez Delcourt avec Ce n’est pas toi que j’attendais. Un récit autobiographique dans lequel il nous raconte la naissance de sa fille porteuse d’une trisomie 21 non détectée pendant la grossesse. Un roman graphique très remarqué pour sa sensibilité et sa franchise.baudbaud1

Deux ans plus tard, c’est avec une fiction que nous revient l’auteur. Le noir et blanc de son récit intimiste laisse place à la couleur et c’est avec un dessin plus classique et très proche de la ligne claire qu’il rédige Les deux vies de Baudouin. Pas étonnant pour un fan de franco-belge adulant Tintin depuis sa plus tendre enfance.
La narration du refus puis de l’acceptation de Baudouin face à la maladie est entrecoupée de  flash-back sépia nous racontant son cheminement jusqu’au moment de l’action. C’est ainsi que se dessinent Les Deux Vies de Baudouin, jusqu’au point culminant du récit bien résumé par la citation de Confucius inscrite en prologue de l’ouvrage : « On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une. »

Les deux vies de Baudouin p 223

Comme dans sa précédente bande dessinée, Fabien Toulmé nous bouscule et nous chamboule. Il revisite un thème classique de la fiction avec autant de délicatesse que d’humour. Un travail qui vient du cœur et nous délivre de bien beaux messages de vie.

Un auteur à découvrir et à suivre pour les amateurs de récits de vie et de grand bonheur.

Les Deux Vies de Baudouin de Fabien Toulmé, Delcourt (2017), 272 pages, 25€50.

Dorothy Convention

dorothy-convention

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s