Seuls de Gazzotti et Vehlmann

L’histoire que nous raconte Vehlmann n’est ni drôle, ni gentille. Elle a tout de même une force : celle de tenir en haleine ses lecteurs. Avec 10 tomes et un film sorti en salle en 2016 vous n’avez pas fini d’entendre parler du courage de ces bambins !

Seuls-diapo

Le premier épisode nous présente cinq enfants que tout oppose qui vont se retrouver Seuls dans une ville où la population a disparue. Ils vont devoir survivre avec les forces et les faiblesses de chacun pour comprendre cet étrange phénomène.

Au cœur de ce bouleversement se mêlent des conflits de grandes personnes : disparition, enlèvement, défense de territoire, pouvoir… et s’ajoutent des dangers omniprésents entre animaux sauvages et rencontres risquées.

Une seule question poursuit le lecteur à chaque tome : Que vont-ils devenir ? Comment vont-ils s’en sortir ?

Les créateurs de Seuls ont un talent remarquable! Il est difficile de citer toutes les merveilleuses bandes dessinées qui ont vu le jour grâce à eux (Mais comme je suis une girafe qui aiment vendre des livres, je vous recommande, en insistant grandement, les titres suivants. De Velhmann : Le marquis d’Anaon, Green Manor // de Gazzotti : Soda).

seuls-bande-dessinee-personnagesLe dessin de Gazzotti reste exceptionnel. Le lecteur peut passer plusieurs minutes à contempler une case, à admirer un décor appliqué. Les yeux posés sur des immeubles où la coloration donne un effet de profondeur parfait.

Le choix des découpes de chaque case est intéressant. Elle rappelle les mises en scène cinématographiques. Ainsi le spectateur peut vivre l’action sur différents angles : à côté de nos héros ou en hauteur lorsque le danger se présente.

Pourquoi avoir choisi cette série?

J’ai toujours été solitaire… Un jour en me baladant dans une librairie que je ne connaissais absolument pas mais j’y bossais tous les jours, j’ai aperçu un ouvrage qui dépassait de la bibliothèque. Et là… SURPRISE !!! C’était le premier tome de Seuls!

Je me suis senti tellement mal en le lisant. Non mais vraiment, vous les humains vous voyez le mal partout, un chien et des rhinocéros vous avertissent du danger et vous voulez nous frapper ? C’est vraiment injuste ! Et puis sérieusement : Ça vous arrive souvent de laisser vos enfants sans surveillance dans des rues désertes et peu fréquentables ! Heureusement qu’ils sont Seuls … mais ensemble!

La-machine-a-demourir

Un mot pour la fin de Sisi Jely : « Non mais vraiment quitte à choisir lisez Soda. »soda01r

Seuls (10 tomes) de Gazzotti et Vehlmann, Dupuis (2009), 48 pages, 10€60.

 Sisi Jely, libraire dévoreuse de livre.

girafe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s