Le Tristan et Yseult d’A. Maupré et Singeon : l’Amour en couleurs.

Après Le Chevalier d’Eon et Milady de Winter, Agnès Maupré remonte le temps et, avec le talentueux Singeon, revisite le mythe de Tristan et Yseult.

Yseult est une petite demoiselle bien turbulente. Elle aime grimper dans les arbres, claquer les portes et faire rougir les garçons. Elle attend le prince charmant. Et évidemment, il sera chevaleresque, courageux et beau comme le jour. Alors quand le blond Tristan la sauve du dragon, elle sait que c’est à lui que revient son cœur. Et que personne ne vienne lui dire le contraire ! Sauf que Tristan est en mission pour son oncle, le gentil roi Marc  : ce dernier veut épouser la jeune femme a qui appartient ce cheveux d’or amené au printemps dernier par deux hirondelles. Cette future n’est autre que notre impétueuse Yseult.

18789422_10212732448930576_1148612063_o

En plus de 800 ans d’existence, la légende de Tristan et Yseult est à l’origine de plus d’une centaine de versions. Nos deux auteurs réalisent un tour de force en s’appropriant un énorme héritage et en en faisant une histoire à la fois connue et inédites. Pour cela, ils ont mélangé les souvenirs, devenus avec le temps fantasmes, d’une lecture scolaire d’Agnès, les éléments iconiques des anciens textes et le dessin doux et coloré de Singeon.
Tout ça nous donne une oeuvre légèrement érotique révélant avec délice et élégance ce qui était déjà dissimulé entre les lignes du texte original. On retrouve à la fois les piliers d’un bon récit médiéval comme la sorcellerie, le preux chevalier, l’amour complexe, la trahison mais aussi la passion, la jalousie ou encore la mesquinerie. Et tout ceci  traversent très bien les âges comme les pages. 

18766928_10212732448690570_103858337_o

Si vous avez suivi les précédentes épopées historico-vitaminées d’Agnès Maupré, vous êtes peut être également un lecteur de Singeon. Puisqu’au même rayon de votre librairie BD vous pourrez retrouver Bienvenue, une trilogie sur laquelle il a travaillé avec Marguerite Abouet, l’auteur de Aya de Yopougon.
Si tout ça ne vous parle pas, vous êtes des gros chanceux : je vous ai trouvé la lecture de vos prochaines semaines ! Et je sais déjà que ça va vous plaire !

Dans Tristan & Yseult, on reconnait les petits visages plein de caractère propre à Singeon. Mais il se réinvente au travers d’un trait qu’on pourrait autant attribuer à la ligne clair qu’au graphic novel américain. L’encrage qui me semble plus clair que d’ordinaire donne quelque chose d’un peu antique au planche tandis que les couleurs totalement éclatantes dynamitent le tout pour nous dévoiler une perle graphique romantique et moderne.

18763029_10212732446970527_722259171_n

Vous adorerez détester Yseult et votre petit cœur pourrait bien battre pour des personnages secondaires. Vous parcourez les pages acidulées en craignant pour la vie de ce pauvre Tristan. Bref, vous ne pourrez vous détacher de cette bande dessinée qu’en la terminant, vous aussi ensorcelés par ce filtre d’Amour littéraire concocté par nos deux auteurs.

18762603_10212732453050679_903351597_n

Moi en tout cas, je suis charmée.

Tristan et Yseult, de A. Maupré et Singeon, Gallimard (2017), 152 pages, 22€50.

Dorothy Convention
dorothy-convention

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s