Tristes revanches de Yôko Ogawa

512-tEmCs0L._SX210_

Yôko Ogawa nous propose un recueil de 11 nouvelles toutes liées d’une manière ou d’une autre. On y retrouve un vieux monsieur conservateur du musée des supplices, des kiwis, une propriétaire un peu loufoque, des tomates, beaucoup de tomates, une dame venant acheter une pâtisserie pour son défunt fils ou encore une maroquinière devant confectionner un sac très particulier pour une cliente très particulière… Tous ces évènements sont racontés avec beaucoup de sensibilité. Le Japon : son art de vivre, ses paysages, et ses traditions sont très présents au sein de ce recueil.  L’auteur décrit peu ces trois points mais par un phrasé très habile réussit à nous plonger au sein des us et coutumes de ce pays magnifique.

Yôko Ogawa est une écrivaine d’origine japonaise. Grande admiratrice d’Haruki Murakami, son univers romanesque est caractérisé par son obsession du classement et par sa volonté de garder des traces de souvenirs et du passé. Traduite dans de nombreuses langues dont le grec et le catalan, elle est surtout connue pour son roman Hôtel Iris. En France, une de ses nouvelles, L’annulaire, a également été adaptée au cinéma en juin 2005.

Ce recueil est très surprenant. Poussé par Monsieur Perruche, je me suis mise à le lire sans convictions. Après la première nouvelle, je fais une pause, perplexe. Puis je reprends ma lecture et là … Impossible de m’arrêter. Embarquée dans cet univers « Tim Burtonien », cherchant toujours à trouver le lien unissant chaque nouvelles. Une expérience à  vivre pour toute personnes n’ayant pas peur de l’étrange.

Tristes revanches de Yôko Ogawa, traduit par Rose-Marie Makino-Fayolle, Babel (2008), 244 pages, 7.70€.

Malicia, petite perruche des îles bretonnes.

dav

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s