Comment ne pas devenir cinglée !

Ne vous fiez pas à vos idées reçues. Ce livre n’est ni un ultime roman girly, ni une énième romance a l’eau de rose.

51EWR3YxcZL._SX337_BO1,204,203,200_.jpg

Evie, une jeune femme de 17 ans, vit avec des tocs. Elle angoisse sans cesse de tomber malade. Elle voit des microbes partout. Après avoir vécu une année compliquée, elle décide d’affronter ses peurs, et de diminuer son traitement. Pour se prouver qu’elle n’est pas folle, elle veut sortir avec un garçon et tomber amoureuse. Est-ce que c’est trop demander d’être une jeune fille normale ?

C’est le premier livre traduit en français de cette jeune auteure et journaliste anglaise. Holly Bourne est une spécialiste des relations amoureuses et offre ses conseils et informations aux 16-25ans sur un site associatif.

Malgré les quelques 500 pages de ce livre, je l’ai dévoré, et je pense sincèrement que chacune de nous va se retrouver entre ses pages. Bien sûr, Strong Girls Forever parle de la jeunesse, d’amitié, des premiers amours et déception. Mais c’est plus que ça,  il parle avant tout de la difficulté de grandir, d’être une femme, d’affronter le regard des autres et de la société. Evie a des troubles, mais qui n’a jamais été mal dans sa peau, qui n’a jamais été humiliée. C’est la moralité de ce livre : Tout le monde est différent, ce qu’il faut c’est s’accepter et s’aimer comme on est.

L’amitié tient une place vraiment importante pour Holly Bourne. On peut tout vaincre grâce à elle et il ne faut pas hésiter a se confier. Avec ses deux copines, Evie crée le groupe des « Vieilles filles » (« Spinster » en anglais), parce que cette expression n’existe pas au masculin. Elles veulent prouver qu’être une vieille fille peu aussi vouloir dire, devenir forte et indépendante sans l’aide de personne. Elles veulent casser les visions sur les femmes et les inégalités. Pour ça, elles se regroupent pour aborder des sujets tel que la discrimination homme/femme, les règles, le regarde qu’on y porte, le viol … Holly Bourne prend vraiment le temps de parler de ces sujets, et de les expliquer. Et si on pouvait être amoureuse et féministe? C’est une bible pour toutes les jeunes filles. Finalement, on a toutes les mêmes problèmes, mais on peut devenir des battantes. Il faut bien du courage pour devenir une femme.

 » C’est ça le problème avec les angoisses. On s’inquiète pour un rien, on anticipe toutes sortes de situations bizarres et terrifiantes dans l’espoir de contrôler un minimum le monde qui nous entoure … mais ça ne sert à rien. On ne pourra jamais rien inventer d’aussi bizarre et terrifiant que ce que la réalité nous réserve. »

J’aime absolument toutes les images de la femme que renvoie cet ouvrage. C’est un livre pour les femmes, sur les femmes, et c’est que du bonheur ! 

Je remercie vraiment l’auteure, même pour moi qui ai aujourd’hui 25 ans et qui suis sortie de toute cette période difficile, ce livre a été une bouffée oxygène. J’ai la pêche comme jamais, je me sens capable d’abattre des montagnes parce que j’ai la chance d’être une femme, yeahhhhh ! Je suis désolée, je crois que cet article n’est pas du tout objectif, et que je me suis un tout petit peu emballé, mais je suis curieuse d’avoir un retour masculin sur ce livre.

Et puis au final qu’est ce que la normalité ?

À partir de 14 ans

Strong girls forever, Comment Ne Pas Devenir Cinglée, Holly Bourne, Nathan, février 2019

Mascotte Grenouillire modif2
Grenouillire, libraire des champs

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s